Scrum : product backlog

Dans tous les projets dans lesquels la méthodologie du Scrum est utilisée, le backlog est une  composante essentielle. Il s’agit d’un produit scrum qui doit être bien élaboré et dont la définition mérite un soin minutieux. Il doit contenir plusieurs éléments et doit être élaboré en tenant compte de plusieurs règles spécifiques. De façon concrète, la backlog constitue un élément permettant de prendre en compte tous les besoins spécifiques de la clientèle. Ces besoins doivent être pris en compte par l’équipe du projet. Ce qui leur permettra de détecter les moyens de satisfaire ces besoins. Pour concevoir un produit, le backlog servira de base pour enregistrer les fonctionnalités nécessaires, à la mise à disposition du produit final auprès de la clientèle. Dans un backlog, tous les éléments doivent être classés selon des critères d’urgence et d’importance. Ce qui permettra à l’équipe du projet de se tourner vers les tâches les plus prioritaires. Le backlog doit entre autres se faire, sur la base des objectifs à atteindre, des cibles ainsi que des personnes qui travailleront sur le projet.

Faire le backlog : ce qu’il faut savoir

De manière plus concrète, pour faire le Product backlog, il faudra commencer son élaboration avec le lancement du premier sprint. C’est généralement de cette manière que cela se passe en méthodologie scrum. Avant de lancer le démarrage du projet, il faudra que la composition du backlog soit bien étudiée. Pour ce faire, il faudra que toutes les activités qui le composeront soient établies comme cela se doit. Si le backlog est bien fait, le déroulement du projet devrait se faire sans problèmes. Il faudra aussi que tous les membres de l’équipe du projet aient accès au contenu de ce backlog. C’est important pour garantir la participation de tous. L’élaboration du backlog commence donc par une liste des fonctionnalités à prendre en compte. La démarche d’inscription de ces fonctionnalités est itérative. Il n’ya rien de définitif. Tout peut être modifié ou éliminé en cours de projet. Ces fonctionnalités seront modifiées ou d’autres pourront y être ajoutées, en fonction des divers schémas qui se présenteront. Le backlog doit aussi faire référence  à la date à laquelle les produits doivent être livrés aux cibles.

Comment bien affiner le product backlog ?

Il est important dans un projet, que le backlog soit bien affiné. C’est ce qui permettra de bien définir les priorités pour que le projet puisse se dérouler, comme cela se doit. Aussi, un backlog bien affiné, permet de rendre plus fluide la planification de toutes les activités du projet. Ce qui veut dire que le sprint sera bien fait. Ce qui est  très important, lorsque l’on utilise une méthodologie, comme celle du scrum. Lorsque ce travail préalable est bien élaboré, l’équipe du projet pourra se concentrer sur les détails et sur toutes les choses qui manquent. Dans l’affinage d’un backlog, il est important de prendre en compte tous les détails. Lorsqu’un membre de l’équipe du projet qui peut s’avérer pertinente,  il faudra que celle ci y soit insérée. Un bon Product backlog doit permettre de conduire à la création d’une valeur ajoutée, utile à l’entreprise mais surtout pour le client qui va recevoir le produit. Besoin d’aide pour l’affinage de votre backlog ? Consultez ce site  http://xpday.fr .

Leave a Reply