Scrum : Le planning poker

Le planning poker est une sorte de rencontre qui implique de nombreux experts afin de faire une estimation du projet. Il regroupe ainsi toutes les personnes impliquées dans un projet telles que les testeurs, les concepteurs, les programmeurs, les analyses, les ingénieurs de base de données, etc. Pour la plupart des équipes, le planning poker est organisé juste avant l’élaboration du premier carnet de produit. Les sessions de planning poker vont permettre d’estimer la dimension du projet ainsi que sa portée. 

Avantages du planning poker

Le planning poker est une excellente méthode qui permet de renforcer la collaboration de l’équipe en faisant de sorte que tout le monde se sente impliqué. Les estimations utilisées au cours du planning poker ne sont pas individuelles mais plutôt consensuelles. A travers le planning poker, chacun peut s’exprimer de manière libre et apporter ses idées. Le planning Poker permet aussi d’augmenter la rigueur au niveau du travail. Si vous êtes intéressé par le planning poker et que vous voulez en savoir plus visitez le site http://xpday.fr.

Déroulement du planning Poker

Au début du planning poker, on remet à chaque participant un lot de cartes spéciales pour le planning. Chaque participant pourra se servir de ces cartes afin de donner une estimation pour chaque fonctionnalité qui sera relevée. Une fois que tout le monde est prêt, c’est le scrum master qui va faire un bref passage sur toutes les fonctionnalités avant de faire une étude individuelle et détaillée de chacune d’elles. Il décrit à haute voix chaque fonctionnalité et lance le débat durant lequel chacun peut apporter son avis et poser des questions. Lorsque tout le monde a une idée concise de la fonctionnalité devant être étudiée, chaque participant choisit une carte qui correspond à une estimation de la difficulté et de la complexité de la réalisation de cette fonctionnalité. Les cartes choisies sont posées face cachée et lorsque tout le monde a fini de s’exprimer et a posé une carte, les cartes sont retournées en même temps. S’il n’y a pas une grande différence entre les estimations c’est-à-dire les cartes alors il sera facile pour les participants de trouver un terrain d’entente. Par contre si l’écart est grand, les participants qui ont choisi des valeurs maximales et minimales vont devoir justifier leurs choix. Après cela, chaque personne pourra réviser son choix puis le scrum master attribue une note d’évaluation à la fonctionnalité puis passe progressivement aux autres.

Comment bien réussir le planning poker ?

Les discussions doivent être productives et il serait pertinent d’utiliser un sablier qui déterminera la prochaine série de planification des cartes. Le chronomètre pourra aussi servir pour garder la notion du temps lors des discussions et échanges. Il faut aussi avoir un contrôle sur les discussions de mise en œuvre et les limiter avant qu’elles ne débordent. Il faudra aussi disposer de cartes « j’ai besoin de pause » afin de signaler la nécessité d’une pause. Le planning poker est également une séance de collaboration et d’amusement pendant laquelle les équipes peuvent se défouler et en même temps apprécier leur travail.

Leave a Reply