Scrum : La retrospective Agile

Dans la majorité des projets de développement, la principalement méthodologie utilisée est celle dite Agile. Si celle est si appréciée, c’est certainement lié à sa rapidité d’exécution et à son caractère itératif. Toutefois, il n’est pas toujours évident de savoir si les processus fonctionnent toujours comme il se doit. Pour cela, il est nécessaire de veiller à ce que chaque équipe qui participe au processus contribue manière récurrente avec des réflexions. Cela permet de savoir si le processus est efficace ou pas à travers la recherche constante d’améliorations au terme de chaque sprint. C’est là ou ressortent le concept de la rétrospective Agile qui est l’objet de cet article.

En quoi consiste la rétrospective Agile ?

La rétrospective Agile représente une réunion qui a lieu à la fin de chaque itération dans le processus de développement Agile. Il s’agit donc d’un rituel pour les équipes à qui incombent seulement l’ordre du jour ainsi que le résultat final. Grace à cette rencontre, les équipes, en font l’occasion parfaite pour faire des analyses sur leur manière de travailler dans le but d’améliorer les performances. La rétrospective Agile permet alors aux équipes de faire une rétrospection et de réfléchir sur les solutions et moyens d’être plus efficace à l’avenir. Au cours de la rétrospective Agile, aucune question n’est donc éludée, ce sont des discussions poussées où des critiques sans jugement ou de recherche de coupable, sont faites pour améliorer les rendements de l’équipe. Il s’agit donc d’une pierre angulaire dans un processus d’inspection et d’adaptation.

Comment mener une bonne rétrospective Agile ?

Pour bien mener une réunion rétrospective, il est important que l’équipe adopte un certain nombre d’étapes clés. La première consiste à préparer le terrain ou chaque participant est mis en contribution pour l’efficacité de la séance. Ensuite, il y’a l’étape de collecte des données qui s’attaque principalement au détail de la dernière itération qui s’est terminée.  C’est une fois que cela est fait qu’il est possible de passer à l’étape qui consiste à stimuler les nouvelles idées pour identifier ce qui représente dans le processus les schémas et doublons. Ce qui est considéré comme l’étape la plus importante dans une séance de rétrospective Agile et qui souvent négligé, c’est de décider ce qu’il faut faire avant de passer au prochain sprint. La dernière étape est biensure de terminer en beauté pour motiver davantage les équipes dans l’atteinte des objectifs.

Les différents types de rétrospective Agile

La réunion de rétrospective ponctue donc chaque itération dans un projet géré avec la méthodologie Agile. Il s’agit donc d’une étape clé dans un processus d’amélioration continue et de résolution de problème de projet. Il existe des types de rétrospective Agile emblématiques connus pour leur efficacité. La première est la méthode des 6 chapeaux d’Edward de Bono, qui met en avant la créativité de chaque participant dans le but d’obtenir des solutions innovantes. Il y’a aussi la méthode des 5 « pourquoi » qui permet de définir avec précision l’origine des difficultés dans un projet afin de mettre en place des solutions efficaces et définitives. La méthode du top 5 permet aux participant d’évoquer 5 problèmes majeurs qu’ils se sont confronté lors de la précédente itération et de proposer des solutions pour leur résolution. Autre exemple de rétrospective Agile : l’Etoile de mer, la rétrospective « Jeopardy ».

Leave a Reply