Qu’est ce qu’un backlog scrum ?

De nos jours, la méthodologie Agile semble être l’approche tendance dont privilégie de nombreuses équipes de projet.la documentation joue un rôle important dans la réalisation d’u projet car c’est elle qui détaille l’ensemble des spécifications relatives à celui-ci. Souvent les équipes qui participent au projet collectent toutes les fonctions indispensables et les analysent une à une. Pour cela, elles utilisent souvent un outil innovant appelé backlog scrum. Il s’agit donc d’un mécanisme important dans la réalisation d’un projet, il va contenir toutes exigences et demandes du client auprès de l’équipe du projet, sous forme de liste. Voici ce qu’il faut savoir sur ce dispositif clé de la méthode scrum.

Backlog scrum : kezako ?

De manière simple, le backlog scrum constitue un outil qui permet de collecter toutes les exigences du client, servant de base de travail pour les équipes qui interviennent dans le projet. Ainsi, le backlog produit renferme une liste de fonctionnalités importantes et utiles pour concevoir un produit. Il renferme aussi tous les éléments indispensables qui permettront  à l’équipe de projet d’intervenir. Plusieurs étapes sont nécessaires pour arriver à la réalisation du backlog scrum. Tout d’abords il faut matérialiser et définir les objectifs relatifs au produit, des divers acteurs du projet et des utilisateurs ciblés. Ensuite, il faut alors élaborer une liste des exigences qui peuvent être fonctionnelles ou non-fonctionnelles. Il est ensuite apprécié la pertinence de chacune des exigences ainsi que le coût de réalisation.

Backlog scrum : quand le constituer ?

Il est essentiel de faire la constitution du backlog produit avant de lancer votre premier sprint. Lorsque le projet se situe encore dans sa phase de préparation, il y’a une répartition des principales fonctionnalités sous la forme de sous-catégories avec un ordre bien déterminé. Ainsi, le backlog scrum représente un outil clé qui permet d’assurer une planification et une réalisation optimale du projet. Il va permettre de référencer tous les éléments dont sera constitué le produit final et ainsi, tous les acteurs du projet pourront logiquement y accéder. Il faut préciser que tous les intervenants au projet peuvent avoir un rôle précis dans la collecte des besoins et exigences. Cependant, il appartient seulement à ce qui est appelé Product Owner d’accepter ces éléments nécessaires et de définir les priorités.

Backlog scrum : durée de vie des items

Le backlog scrum est donc constitué d’une liste de fonctionnalités, il faut savoir que cette liste n’est pas figée, elle peut bien évoluer durant le déroulement du projet. En effet, la durée de vie des items est égale à celle du produit, mais cela n’empêche pas cette évolution. De nouveaux éléments sont possibles d’être adjoints, supprimés ou changés à tout moment. Même ces éléments peuvent être subdivisés en sous-éléments et ainsi impacter sur les priorités de réalisation. Ainsi, à l’issue de chaque rencontre, il peut arriver que le contenu du backlog soit modifié. Malgré tout, les modifications les plus importantes sont effectuées, en général, au moment du passage d’un sprint à un autre. Tout un ensemble d’entrée et sortie de fonctionnalités peut avoir lieu au niveau du backlog avec une réévaluation des priorités.

Leave a Reply