3 erreurs terribles des entreprises du digital et comment les éviter

De nombreuses startups virent à l’échec pour des raisons qui ne sont pas encore connues par tous. Certaines personnes pensent que c’est l’équipe derrière la startup qui n’est pas dotée d’une certaine intelligence mais tel n’est pas le cas. La principale cause de l’échec des startups est qu’ils adoptent et implémentent des méthodes, des idées et des structures qui ne sont pas les bonnes. En effet le fait d’utiliser des processus et structures erronées conduit directement la startup à l’échec. Découvrez les 3 erreurs terribles des startups  qui les conduisent à l’échec.

La mauvaise structure

Plus une entreprise se développe et plus elle a tendance à vouloir s’agrandir en interne avec l’ajout de nouvelles hiérarchies. Ce développement s’accompagne également de la segmentation du personnel en différents départements. Ainsi cette concentration sur son développement fait oublier à l’entreprise ce qui fait vraiment son succès. On distingue cinq principes qui sont indispensables pour les entreprises. Il s’agit de faire une definition de la valeur, de procéder à une organisation au niveau des flux de valeur, de faire une activation du flux, d’implémenter et enfin de chercher à se perfectionner. Beaucoup d’entreprises lorsqu’elles se développent oublient de se concentrer sur la valeur et d’optimiser leur organisation pour créer de la valeur pour les clients. La création de valeur ne doit jamais être laissée en rade car elle constitue l’une des principales clés de réussite de l’entreprise.

Un processus erroné

La méthodologie agile se base sur 2 principes : garantir la satisfaction des clients en leur livrant des logiciels utiles dans les plus brefs délais et le deuxième principe repose sur le fait qu’un logiciel qui est tout à fait fonctionnel peut servir d’outil de mesure de l’amélioration. Cela ne peut se faire que si l’entreprise dispose d’une équipe de livraison c’est-à-dire une équipe qui n’est chargée que des fonctionnalités des logiciels et qui n’ont aucun lien avec les clients. Le rôle de cette équipe est de livrer de nouvelles fonctionnalités de manière progressive selon la demande du client. Ainsi pour un bon processus il faut que la mission de chaque équipe soit clairement authentifiée afin que chacune se limite à ses missions. 

Les mauvaises personnes

Certaines entreprises font l’erreur de confier la responsabilité de leur produit à la mauvaise personne et cela peut leur coûter très cher. L’une des plus grandes erreurs des entreprises est le fait de croire que les coaches agiles peuvent changer un propriétaire de produit dépourvu de qualification en quelqu’un d’expérimenté et qualifié, ce n’est pas le domaine de compétence des coaches agiles. L’outil Agile par exemple permet d’optimiser la gestion de la livraison mais n’a pas de connaissances en étude de marché ou en mise en œuvre d’un modèle commercial. Ainsi les entreprises qui croient que certains outils ou professionnels peuvent les aider dans certains domaines perdent du temps et courent à leur perte. Il est donc important lorsque les entreprises utilisent un outil tel que Agile, Scrum ou Kanban de connaitre les procédures et de faire des tests avant la mise en œuvre.

Leave a Reply